Livia Léri a emporté sa plume dans quelques bouts du monde, l’a promenée sur les chemins de la poésie – en prose ou en vers libre –, puis sur les sentiers escarpés de la nouvelle. Elle aime les textes d’atmosphère où l’on entend le vent souffler, les souvenirs éclore, les mots bruire imperceptiblement. A d’autres moments, elle s’amuse à donner corps et vie à des personnages aux caractères bien trempés, aux paroles gouailleuses ou assassines, au verbe impertinent.

Ses textes paraissent en revues (Souffles, Brèves, Rue Saint-Ambroise, Nouvelle Donne, Harfang, Le cafard hérétique, Revue des citoyens des lettres, A l’index, Cabaret) et dans des recueils collectifs. On trouvera sur son site des textes à lire et à écouter :

 

https://livialeri.wixsite.com/website

https://www.facebook.com/livia.leri.5

Livia Léri.jpg

ANNA, DERNIERES SEQUENCES

LIVIA LERI

Bien au contraire, depuis notre arrivée aux Canaries, elle m’emprisonne dans son silence. Elle semble éteinte et fatiguée. Je lui demande régulièrement si elle va bien, et elle me répond invariablement « Je vais bien ». J’insiste, et elle se ferme encore davantage. « Tu es contente d’être ici, avec moi ? ». Pas de réponse. Nous n’arrivons décidément plus à nous parler. Et je me sens absurde. Nous n’aurions jamais dû venir ici.

SEMAINE

du 17 AU 24 MAI

2021

ECOUTER LA NOUVELLE